dimanche 27 juillet 2014

Un livre pour cet été, Les cafards n'ont pas de roi

Les cafards n'ont pas de roi


[The Roaches Have no King]
Trad. de l'anglais (États-Unis) par Marie-Lise Marlière
Collection La Noire, Gallimard
Parution : 14-11-1997

La vitesse sur les petites routes autour de Pénestin et d'Assérac

Presque tous les jours je suis questionné par des cyclistes (souvent des familles avec de petits enfants) qui se retrouvent sur la route en ayant voulu suivre les parcours conseillés au S.I. Quand il s'agit d'une route comme celle allant d'Assérac à Tréhiguier, on comprend la peur de ces cyclistes. L'autre jour c'était toute une "colonie de vacances" qui était sur cette route. Les moniteurs faisaient ce qu'ils pouvaient. J'étais effrayé.

La route allant vers Pénestin par Le Foy, Trabestan, Le Pouldur est fort agréable pour faire du vélo mais elle n'est pas limité en deça de 90 km/h. Vous me direz qu'il est difficile d'atteindre cette vitesse. Mais quand vous rencontrez un automobiliste qui roule à gauche, même à 50 km/h.....

Je sais, les pistes cyclables coûtent cher. Mais on ne peut faire de la pub pour le vélo dans le coin quand la situation est celle que l'on connaît*.  Le touriste ne reviendra pas. En parlera dans son entreprise. Dommage. La région est magnifique. Le sentier de bord de mer - je ne comprends pas qu'il déplaise aux écologistes patentés. Préféraient-ils l'ancienne situation ? - est splendide,  je ne me lasse pas des vues en toutes saisons. Et j'ai pu voir l'évolution de Pénestin et d'Assérac. Dans le bon sens il me semble.

OUI aux limitations et aux limitateurs de vitesse (je sais, ils peuvent aussi être dangereux). Ce sont les radars qui ont fait baisser le nombre de morts sur les routes.

* avez-vous fait Pénestin ou Assérac, La Baule à vélo avec vos enfants ? Stress garanti.

Les chiens sur les plages à Pénestin, du plus bel effet !

Les communes affichent des règlements interdisant les chiens sur les plages. Mais ne les font pas respecter. Mais bof ! pourvu qu'on obtienne une bonne note pour appâter le toutou... le touriste.

Alors à notre époque où le savoir-vivre est un art largement partagé, où le je-m'en-foutisme a disparu, où l'hygiène est une préoccupation de tous et de chacun, bla bla et blablabla... j'ai vu :

- une dame sur une plage de Pénestin. Son chien a chié entre elle et ses voisins de droite (avec enfants en bas âge s'amusant aux pâtés de sable (et non aux pâtés de sable merdeux)). La dame n'a fait ni une ni deux. Elle a immédiatement quitté les lieux et s'est déplacé d'une dizaine de mètres, laissant sur place la belle merde.
Vous me direz qu'il suffit de faire confiance à la lune. Un de ces jours inéluctablement, la mer balayera cette merde si quelqu'un ne l'emporte pas sous ses pieds ou un enfant dans son seau.

- tous les jours des chiens sur la plage (et pas seulement le matin aux heures où c'est toléré)

- les rayons d'aliments et gadgets pour chiens et chats grandissent dans les soupermarquettes du coin. Il ne faut pas porter atteinte à l'économie de la France !

Ouf, la crise est passée ! Il faut le dire à notre François.

A Pénestin,
La plage pour les chiens !

Vous me direz que la gendarmerie a autre chose à faire.Et que le maire n'a sans doute pas de quoi créer une brigade de "rangers" comme aux USA. Et puis, c'est si mignon un toutou*. D'ailleurs les assurances le savent.

http://www.santevet.com/articles/morsures-de-chiens-en-france-une-enquete-tres-detaillee-fait-le-point

vendredi 11 juillet 2014

Pénestin début juillet 2014





Promesse de mûres

Ecole de voile

Retour des mytiliculteurs

Les cultivateurs de la mer !

Bouchots


Le chemin du littoral Pénestinois 

Est-ce que ce sont ces escargots qui sont vendus en filets en Espagne ?

Genêts d'Espagne sur la côte de Pénestin



La bruyère est fleurie aux flancs des falaises


Les jolies colonies de vacances