dimanche 27 juillet 2014

La vitesse sur les petites routes autour de Pénestin et d'Assérac

Presque tous les jours je suis questionné par des cyclistes (souvent des familles avec de petits enfants) qui se retrouvent sur la route en ayant voulu suivre les parcours conseillés au S.I. Quand il s'agit d'une route comme celle allant d'Assérac à Tréhiguier, on comprend la peur de ces cyclistes. L'autre jour c'était toute une "colonie de vacances" qui était sur cette route. Les moniteurs faisaient ce qu'ils pouvaient. J'étais effrayé.

La route allant vers Pénestin par Le Foy, Trabestan, Le Pouldur est fort agréable pour faire du vélo mais elle n'est pas limité en deça de 90 km/h. Vous me direz qu'il est difficile d'atteindre cette vitesse. Mais quand vous rencontrez un automobiliste qui roule à gauche, même à 50 km/h.....

Je sais, les pistes cyclables coûtent cher. Mais on ne peut faire de la pub pour le vélo dans le coin quand la situation est celle que l'on connaît*.  Le touriste ne reviendra pas. En parlera dans son entreprise. Dommage. La région est magnifique. Le sentier de bord de mer - je ne comprends pas qu'il déplaise aux écologistes patentés. Préféraient-ils l'ancienne situation ? - est splendide,  je ne me lasse pas des vues en toutes saisons. Et j'ai pu voir l'évolution de Pénestin et d'Assérac. Dans le bon sens il me semble.

OUI aux limitations et aux limitateurs de vitesse (je sais, ils peuvent aussi être dangereux). Ce sont les radars qui ont fait baisser le nombre de morts sur les routes.

* avez-vous fait Pénestin ou Assérac, La Baule à vélo avec vos enfants ? Stress garanti.

Aucun commentaire: